Petits éditeurs

Sandrine Brugot Maillard vous propose une formation autour des (petits) éditeurs indépendants. Nous avons en France un grand nombre d’éditeurs. Au-delà des plus connus, qui appartiennent généralement à des groupes, de nombreux éditeurs plus modestes et indépendants proposent une littérature florissante, originale et non standardisée.

Depuis quelques années par exemple, certains de ces « petits » nous ont fait découvrir des auteurs anglo-saxons ignorés ou oubliés  : Steve Tesich chez Monsieur Toussaint Louverture, Don Carpenter chez Cambourakis, John Williams au Dilettante entre autres multiples exemples.

D’autres ont offert de nouvelles et élégantes éditions à des titres français ou étrangers qui les méritaient.

Certains enfin s’emploient à nous faire découvrir la littérature hongroise, moldave, comorienne ou coréenne.

Cette formation s’ouvre sur la notion ambivalente d’indépendance en matière d’édition (groupes d’édition, holdings familiales, concentration, collectifs d’éditeurs, coopératives…) puis s’applique à rafraîchir les connaissances de chacun en matière de chaîne du livre (auteurs et éditeurs bien sûr, mais aussi diffusion et distribution). A quelles difficultés les petits éditeurs indépendants doivent-ils faire face ?

Elle s’intéresse ensuite à quelques tendances actuelles : la réédition de textes dits classiques (ou qui devraient l’être), la narrative non-fiction, le texte court. Ces thématiques s’illustrent en présentant certaines maisons en particulier.

Il est aussi fait une présentation de quelques éditeurs qui ont choisi de se spécialiser dans une littérature uniquement : la littérature coréenne, grecque, brésilienne ou juive.

Sont enfin présentées les spécificités d’un grand nombre de petites maisons, ouvrages à l’appui et grâce à de nombreuses interviews écrites ou vidéo. L’activité de ces maisons sur le net se suit sur Pearltrees.

Donc, si vous ne connaissez pas les éditions Tusitala, Mirobole ou Anacharsis ; si vous n’avez jamais entendu parler du Tripode, de La Dernière Goutte, du Sonneur ou de la Contre Allée ; si vous voulez découvrir les éditions de L’Arbre vengeur ou celles de L’Antilope : inscrivez cette formation à votre programme !

editeurs

Cette formation dure une journée. Elle s’adresse plus particulièrement aux personnes chargées des fonds et des achats en littérature.

Publicités

Des formations adaptées à vos besoins